comme un champi

Leopardi,_Giacomo_(1798-1837)_-_ritr._A_Ferrazzi,_Recanati,_casa_LeopardiA’ 18 ans je lisais couramment le latin
tête de punk je dormais les œuvres complètes
de Leopardi à côté j’ écrivais
depuis toujours j’ écrivais j’ écrivais
depuis toute petite j’ écrivais
je me disais que je n’ avais rien à dire
mais ce que j’ aimais c’ était écrire
au lieu des lettres j’ ai pris la fac d’ économie
puis de l’ économie j’ ai voulu voir la théorie la philosophie
cela et un homme mon mari m’ ont aimée à berlin
j’ ai étudié l’ argent avec des gens exigeants
dans une ville qui est un’ œuvre d’ art une transat
devant moi elle a fait tomber tous les murs
m’ a démonté les peurs m’ a appris les fureurs
les cœurs les mœurs les miens et les leurs
les ardeurs la froideur qui sont en vrai les auteurs
goethe musil giacometti gropius fassbinder bavardaient
en terrasse avec pasolini pavese botticelli wharol
rimbaud stendhal sont arrivés, le cinéma, olmi et grifi rome paris
pour une virgule on se battait pour une forêt
on s’ embrassait
je pense je vis je suis ici
seulement au centre des transformations
du monde je trouve mon abri enfin j’ écris
sur ce que j’ ai à dire j’ ai changé
d’ idée et de vent femme en mouvement je traverse le temps
je savoure dans un cycle légendaire l’ écriture qui est ma vie
je connais tous les codes de la poésie
des mélodies des barbaries des tyrannies les amours la folie
c’ est bien parti
abstraite et sans contactes
pour quelqu’ un je surgies de nulle part
comme un champi un champi de vie
et sans doute sans champignons fleurie
la vie sur terre serait déjà finie

only lovers left alive

Antonella Eye Porcelluzzi​

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s